VRAC

Le vrac bio en ligne, luttons contre la prolifération des déchets

Chez Etik & Bio, cela fait près de trente ans que nous sommes animés – et passionnés – par la vente de produits issus d’une agriculture respectueuse de l’environnement. Or, aujourd’hui, dans un souci de protection de la nature et d'une quête de nourriture saine, la vente de produits bio en vrac en ligne se développe fortement. En effet, la tendance de fond du « vrac bio en ligne » présente plusieurs avantages-clés, dont, bien sûr, la réduction du volume des déchets. En outre, un produit en vrac bio s’avère moins coûteux que s’il était pré-emballé, rendant de fait l’agriculture biologique plus accessible au plus grand nombre.

VRAC Il y a 56 produits.

ABRICOTS SECS v | PAPILLES DU MONDE - FRUITS SECS
  • Prix réduit

ABRICOTS SECS v

L'abricot sec est l'allier des sportifs car c'est une excellente source d'énergie, de fer et de...

0,91 € par 100 g 10,08 €
RIZ BASMATI 1/2 COMPLET V | MARKAL - RIZ
  • Prix réduit

RIZ BASMATI 1/2 COMPLET V

Le riz Basmati est une variété de riz naturellement parfumé. C’est un riz à grains longs et très...

0,37 € par 100 g 4,13 €

Bio en vrac, moins de déchets dans la nature

Comme évoqué précédemment, la gestion des déchets doit absolument faire partie intégrante d’une approche globale, et il y a urgence à agir concrètement – de fait, les Français « produisent » plus de 13,5 tonnes de déchets chaque année. De multiples initiatives sont ainsi lancées pour viser le « zéro déchet », c’est-à-dire de réduire la quantité annuelle de déchets à moins de 2 tonnes.

Pour parvenir à cet objectif ambitieux – mais ô combien nécessaire – la vente de produits en vrac représente indubitablement un pas dans la bonne direction. Ainsi, pour exemples, d’un achat fruits secs bio en vrac à la commande d’amandes bio en vrac, en passant par le riz bio en vrac ou les céréales bio en vrac, le fait de ne pas avoir à jeter d’emballage individuel constitue un vrai point positif.

Le vrac en ligne pour rendre – enfin – le bio accessible

Comme évoqué précédemment, la gestion des déchets doit absolument faire partie intégrante d’une approche globale, et il y a urgence à agir concrètement – de fait, les Français « produisent » plus de 13,5 tonnes de déchets chaque année. De multiples initiatives sont ainsi lancées pour viser le « zéro déchet », c’est-à-dire de réduire la quantité annuelle de déchets à moins de 2 tonnes.

Pour parvenir à cet objectif ambitieux – mais ô combien nécessaire – la vente de produits en vrac représente indubitablement un pas dans la bonne direction. Ainsi, pour exemples, d’un achat fruits secs bio en vrac à la commande d’amandes bio en vrac, en passant par le riz bio en vrac ou les céréales bio en vrac, le fait de ne pas avoir à jeter d’emballage individuel constitue un vrai point positif.

Vrac en ligne pour rendre – enfin – le bio accessible

Inévitablement, toute discussion au sujet de l’agriculture biologique dérive rapidement sur le coût de celle-ci, avec bon nombre de poncifs et de stéréotypes à la clé. De fait, le « bio » n’est pas nécessairement plus cher qu’une agriculture « industrielle », notamment lorsqu’il est question de produits locaux en opposition aux mêmes produits ayant traversé le globe.

Quoi qu’il en soit, au travers de nos 4 magasins physiques, et plus encore via notre boutique en ligne, nous avons voulu permettre au plus grand nombre de consommateurs – ou plutôt de « consom’acteurs » – d’accéder à des produits sains. Des noix de cajou bio vrac aux biscuits bio en vrac, et du café bio en vrac à la farine bio en vrac, sans oublier le quinoa en vrac, la tisane en vrac bio et le thé en vrac bio, le vrac permet d’acheter la « juste quantité », et de réaliser de substantielles économies.

Éviter le gaspillage alimentaire est une impérieuse nécessité, à laquelle l’achat de produits bio en vrac permet d’apporter une première réponse. En outre, la quasi suppression des emballages – et des coûts associés – ouvre la possibilité d’un achat au poids, et il est ainsi possible de réduire la facture de façon notable, parfois jusqu’à 30%.